Accueil

LE MASSEGROS - LOZERE (48)

ALFRED POEY EST LE NOUVEAU PATRON DE LA STE FROMAGERE DU MASSEGROS

Alfred Poey vient de prendre la succession de Daniel Bertrand à la tête de la Société Fromagère du Massegros en Lozère.

 Alfred Poey est une personne bien connue et appréciée dans notre région. Il a fait une grande partie de sa carrière à la direction de l'ancienne Valmont à Onet-le-Chateau près de Rodez où il a laissé d'excellents souvenirs auprès de ses salariés et des producteurs de lait de vache et de lait de chèvre. Le site d'Onet-le-Chateau est un des plus compliqués du groupe Lactalis avec la production de lait de consommation en UHT et en bouteille sous la marque "Lactel" et sous marques des distributeurs, de fromages bleus Président et AOC Bleu des Causses, de fromages à pâte dure avec le fameux "Rodez", des pâtes fraiches "Rondelé" et des tours de séchage de lait et de sérum de l'ancienne UDIPAL.

Originaire du Béarn, du coté d'Oloron-Sainte-Marie, il s'était implanté en 1997 avec son épouse et ses deux enfants et s'était attaché à notre territoire. Il avait ainsi gardé sa maison sur place lors de sa dernière mission aux Amériques. Bien lui en a pris, il a pu ainsi saisir l'opportunité de revenir dans notre région.

La Société Fromagère du Massegros est la première entreprise industrielle de Lozère par son effectif direct, plus de 300 salariés, mais aussi par ses producteurs en lait de brebis du département et des départements limitrophes. Ce que l'on sait moins, c'est que la Sté Fromagère du Massegros est la première fromagerie au monde en lait de brebis et continue à se développer dans un secteur pourtant très concurrentiel.

C'est une belle entreprise en croissance permanente par le lancement de nouvelles saveurs de fromages méditerranéens sous la marque "Salakis" désormais reconnue par 81 % des consommateurs. On est loin de l'ancienne "feta". Des innovations ont été lancées comme le Grillis, Dulsakis, ou les tranches de fromages "croque&burger".

Particulièrement bien géré, le site a été fortement rénové, mécanisé et automatisé. Un nouvel atelier a été créé en 2016 pour produire sur place le Pérail et le fameux "Goustal" toujours au lait de brebis. Les volumes se développent, là où le roquefort est un peu en "statu quo". L'entreprise est vraiment un support majeur pour toute la filière en lait de brebis, et la qualité de son dirigeant est primordiale. Son ancien dirigeant Daniel Bertrand poursuit sa carrière au sein du Groupe à la Direction Industrielle.

Nous aurons plaisir à revenir vers cette entreprise pour présenter ses nouvelles productions.