Accueil

CAMARES ET SYLVANES - AVEYRON (12)

EAUX DE SYLVANES ET D'ANDABRE

Plusieurs sources existent dans cette région dont les plus renommées sont celles de Sylvanés et d'Andabre à Gissac près de Pont-de-Camarès.

EAUX DE SYLVANES :

La notoriété des eaux de Sylvanès était ainsi tellement importante au XIIième siècle que le trop grand nombre de curistes amena le déplacement du monastère dans une nouvelle abbaye, celle que nous connaissons.

Ce sont des sources d'eau chaude de 34 à 37 ° ferrugineuses, bicarbonatées et arsenicales. Elles s'adressent aux anémiques, aux neurasthéniques et aux dyspeptiques. Elles sont contre indiquées dans toutes les dégénérescences organiques et dans tous les états aigus et subaigus.

Les argumentaires y étaient florissants dans le passé : "dans le vallon, l'eau est aussi pure que l'air !" "La qualité des aliments et des viandes est fort bonne et résulte des grandes quantités de plantes aromatiques." "Dans une atmosphère aussi tempérée, dans un climat aussi doux, et sous un si beau ciel, les personnes délicates, faibles, exténuées et mélancoliques y retrouvent de la force, de la vigueur, de l'embonpoint et de l'enjouement !". (important l'embonpoint, ça me rassure....)

Les moines firent bâtir " l'Hôtellerie des Bains " au XVIIième siècle qui existe encore. Les bains ont été successivement agrandis et élargis pour permettre la retenue des eaux minérales dans un vaste bassin.

Abandonnés depuis les années 1940, les Thermes de Sylvanès sont désormais disponibles pour de nouveaux projets qui pourraient être touristiques ou pourquoi pas industriels.

EAUX DU PONT-DE-CAMARES :

Ces eaux sont parmi les plus riches du département et ont eu également une très forte notoriété en particulier au XVIIième siècle si on parcourt les registres des décés.

Sur quelques kilomètres, on trouve plusieurs sources ferrugineuses :

Prugnes eau de table gazeuse, faiblement bicarbonatée (1 gr 65) des traces de fer, de lithine et d'arsenic, et une teneur de 2 gr 78 d'acide carbonique libre.

Le Cayla avec trois sources chacune d'une densité différente
- la source Princesse
- la source Rose
- la source Madeleine

et Andabre surnommée le " Vichy du Midi " jusqu'à ce que le vrai Vichy s'en offusque, avec ses eaux bicarbonatées et gazeuses.

Ces eaux sont toniques et reconstituantes et doivent être utilisées avec attention pour obtenir une bonne médication. Elles ont été le sujet de nombreuses études et écrits et ont même fait l'objet d'une ode écrite par un moine de Sylvanès : "Poème à la louange des Eaux minérales du Pont-de-Camarès". Si vous en disposez, nous la faire passer.

Voir le dossier remarquable rassemblé par Nathalie ROUSSEL en cliquant sur le lien

Contact :
EAUX DE SYLVANES ET D'ANDABRE
12 CAMARES ET SYLVANES
Rechercher :
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous