Accueil

LIOUJAS - AVEYRON (12740)

MARCEL MEZY CHERCHEUR PAYSAN

Marcel Mézy est un agriculteur aveyronnais, qui, en 1978, en travaillant sur des composts, a découvert un concept naturel

Ci-dessous l'article de présentation de son parcours sur son site :

"Au volant de son pick-up, Marcel Mézy a le sourire de l’homme heureux de faire partager ses passions. Sur ce Causse du Nord Aveyron, il a promis de nous faire remonter jusqu’à la source de sa découverte, voici 25 ans déjà.

Le terrain est hostile mais les pur-sang arabes qu’il élève sur plus de cent hectares donnent vie à ces grands espaces balayés par la pluie dans ces premiers jours de décembre.

Les chevaux sont une des passions de cet agriculteur de 67 ans qui aimerait tant leur consacrer plus d’attention. Mais un autre combat, celui de toute une vie, habite ce pionnier qui n’a qu’une idée en tête : redonner vie aux sols déstabilisés, souvent même pollués par les intrants chimiques afin que les agriculteurs retrouvent leur autonomie mais aussi leur fierté en participant activement, à leur niveau, à la sauvegarde de la planète.
          
Marcel Mézy aime à répéter ce dicton paysan : « Quand l’humus s’en va, l’homme s’en va ». Et c’est en mélangeant les composts de différents végétaux qui produisent rapidement de l’humus que tout a commencé. Sur les pistes en herbe de ses pâtures, l’homme égrène son histoire, véritable conteur qu’on imagine au coin du feu en train de refaire le monde devant un auditoire captivé.

Dans la ferme des parents, ils sont huit frères à naître sur l’exploitation qui s’avère vite trop petite pour nourrir toutes ses bouches. Marcel part sur les routes, vend des boissons pour un grossiste mais aussi des engrais et produits agricoles.

Il est alors un des premiers négociants à essayer de commercialiser des produits biologiques dont les résultats en rendement ne sont malheureusement pas suffisants pour fédérer l’adhésion du monde paysan. Marcel Mézy est un autodidacte et le soir, il se plonge dans des revues scientifiques qui traitent d’agriculture biologique.

Dans les années 70, il s’intéresse très vite aux composts, conscient que ces micro-organismes peuvent agir comme un catalyseur de la vie du sol et lui rendre sa capacité naturelle à retenir les éléments fertilisants.

Au début des années 80, un petit coup de pouce du destin va lui faire franchir un palier : « Cela faisait des années que je faisais des composts avec des méthodes différentes, allemandes notamment, et j’avais des résultats qui étaient toujours un peu les mêmes.

Un jour de 1982, je n’avais plus de place, j’ai poussé mes tas de compost les uns sur les autres et je me suis rendu compte qu’en mélangeant des plantes originaires des bois ou des prairies par exemple, on arrivait à des résultats complètement différents ».

Lorsqu’il effectue ses premières mesures de valeur sur ces nouveaux composts et les fait analyser, les résultats sont si étonnants qu’il pense à une erreur du laboratoire. Les nouveaux échantillons reviennent, toujours porteurs d’autant d’espoirs.

La saga commençait...  Révolutionnaire et magnifique.

Voir le reportage video de l'AFP en cliquant sur site vitrine ou ICI

Photos SOBAC et capture écran AFP

Contact :
MARCEL MEZY CHERCHEUR PAYSAN
SOCIETE SOBAC
Z.A. Lioujas
12740 LIOUJAS
Rechercher :
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous