Accueil

LISLE-SUR-TARN - TARN (81)

MUSEE DU DESSINATEUR RAYMOND LAFAGE

Le musée de Lisle-sur-Tarn porte le nom d'un des plus illustres de ses enfants, le dessinateur graveur Raymond Lafage.

Malgré la brièveté de son existence, cet artiste, né à Lisle-sur-Tarn en 1656 et mort à Lyon en 1684, a acquis une renommée internationale. Formé par Jean-Pierre Rivalz, il forma en retour son fils, Antoine Rivalz.

Son œuvre s'inspire de scènes mythologiques. Son goût pour le dessin pousse son père à le placer à Toulouse où il aura ses premiers contacts artistiques. Partant pour Paris, il réussit à l’Académie et part pour Rome où l’antiquité et l’art baroque marqueront pour toujours sa production. Il y restera deux ans. En 1681, de retour en France où il obtient des commandes de dessins, il remporte le prix de l’Académie et part pour Anvers pour peu de temps. Il revient en Languedoc et voudrait s’établir à Toulouse où il reçoit une commande des Capitouls. Mais il reprend le chemin de Paris avant de repartir pour l’Italie. Il meurt en route à Lyon en 1684.

On trouve également quelques unes de ses oeuvres dans des édifices ou musées de plusieurs villes de France comme Toulouse (Musée Paul-Dupuy), Rabastens (Musée du pays rabastinois) mais, également en Europe et,  chez des collectionneurs particuliers, jusqu'aux Etats Unis. Inspiré par la mythologie, Raymond Lafage excelle dans les représentations de bacchanales où la fougue de son trait souligne l’art du mouvement.

On peut admirer, dans ce musée qui lui rend hommage, des oeuvres de l'artiste et découvrir la variété des techniques de gravure en creuse ou taille douce. Tout l'été, et comme chaque année (...), le Musée Raymond Lafage, organise des manifestations culturelles (conférences, expositions, programmes théâtraux ou musicaux).

Créé en 1890, sous l’impulsion d'érudits locaux dont Achille Gaillac et Jules Rigaud  le fonds du musée Raymond LAFAGE est, également constitué :

- de pièces archéologiques du Paléolithique au XVIème siècle, fruits de collectages réalisés par les créateurs du musée.
- d'une collection de pièces en verre dit "de Grésigne" : La forêt de Grésigne qui jouxte la commune de Lisle-sur-Tarn a été une zone de production verrière sous l’ancien régime . La collection des verreries du musée, permet d’admirer des pièces de couleur verte ou bleu-vert fabriquées aux XVIII° et XIX° siècles.
(photos pièces)
 - d' oeuvres d’artistes peintres et sculpteurs de la région tels que E. Pech, J. Cambos, G. Toussaint, J.P. Laurens et, plus particulièrement, celles du portraitiste Victor Maziès (1836-1895).
 
Le Musée Raymond Lafage a accueilli Georges Wolinski en 2008 et CABU en 2009 et continue à héberger des expositions spécialisées dans le dessin.

Texte et photos : propriété Commune de Lisle-sur-Tarn sauf 1 Ifernyen Wikipedia

Rechercher :
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous