Accueil

SAINT PIERRE DES TRIPIERS - LOZERE (48150)

LA MAISON DES VAUTOURS

Les vautours des Gorges de la Jonte nous ont privé de belles images du Tour de France lors de son passage. A la demande du Parc des Cévennes, le survol des hélicos a été

interdit pour ne pas perturber ces bêtes. Cela nous choque un peu, c'était vraiment une bonne occasion de promouvoir nos paysages.

La Maison des Vautours, autrefois appelée Belvédère des vautours, aménagée entre le Truel et le Rozier dans les Gorges de la Jonte, est un parc animalier situé à Saint-Pierre-des-Tripiers dans les Gorges de la Jonte en Lozère.

Dévoué initialement à la réintroduction des vautours dans le département, il a ensuite évolué afin de faire découvrir au grand public le mode de vie de ces charognards.

Les vautours sont présents dans les gorges de la Jonte depuis environ 70 000 ans. Ils ont servi de nettoyeurs durant toute la période médiévale de ces lieux, débarrassant les paysans des carcasses. Ils ont pacifiquement cohabité avec les hommes jusqu'au milieu du XIXe siècle.

À la fin des années 1940 les derniers spécimens de vautours fauves disparaissent du ciel français. En 1970 une tentative est menée afin de le réintroduire dans les gorges de la Jonte et depuis 1976 tous les rapaces sont protégés par le Parc National des Cévennes. C'est ainsi que 4 spécimens d'origine espagnole sont relâchés. Un peu plus d'un an plus tard, ils manquent tous à l'appel. Un programme d'élevage en captivité est alors lancé. Une dizaine d'années plus tard la liberté est rendue aux captifs. En 2000, la fréquentation touristique de la Maison des Vautours et des gorges de la Jonte avoisinait les 26 000 personnes par an.

Une terrasse d'observation a été mise en place afin de pouvoir les observer au mieux volant dans les gorges. Contrairement aux parcs les plus courants, les vautours sont ici en totale liberté, et n'ont aucune obligation de rester sur place. Il arrive même fréquemment qu'ils soient observés remontant la vallée du Lot.

Certains spécimens ont voyagé très loin, au Sénégal et aux Pays-Bas par exemple. Depuis 1998, trois caméras mobiles ont été installées (sur un nid, un perchoir et une aire d'alimentation) afin de pouvoir les observer au plus près depuis le belvédère. Les séances vidéos sont de plus commentés par un ornithologue qui explique en direct ce qui se passe.

Des charniers ont été aménagés afin de nourrir les vautours, tout en permettant aux visiteurs d'assister au "repas". Ces charniers sont de plus imposés au parc par les autorités sanitaires. Ce sont des membres de la LPO ou du Parc national des Cévennes qui sont en charges de la collecte et de l'équarissage des bêtes. Depuis 1998, les éleveurs ont obtenu l'autorisation légale de construire leur propre charnier sans passer par les intermédiaires sus-nommés.

Les 4 espèces :

Le vautour fauve
Ils sont aujourd'hui plus de 200  
Le vautour moine
70 individus et 20 couples
Le vautour percnoptère
Espèce migratrice,
Le gypaète barbu
Nouveau venu dans les Gorges

Faites le détour pour la visiter.

Sources wikipedia

Contact :
LA MAISON DES VAUTOURS
Gorges de la Jonte
48150 SAINT PIERRE DES TRIPIERS
Tél. : 05 65 62 69 69
Fax : 05 65 62 69 67
Rechercher :
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous