Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

LOZERE DEVELOPPEMENT LANCE SON 2EME STUDIO

déc. 17

Rédigé par
lundi 17 décembre 2018  RssIcon

 

Lozère Développement engage la deuxième édition du STUDIO

 

L’assemblée générale de l’agence d’attractivité a adopté son plan d’action 2019 le 10 décembre. Le programme de prospective territoriale, confié à des étudiants de l’enseignement supérieur, est relancé.

 

 

Les membres de Lozère Développement ont dressé, lundi 10 décembre, un premier bilan de l’année 2018 avant d’adopter les orientations pour son action en 2019.

 

La marque « De Lozère » relancée : 10 nouvelles adhésions demandées

 

L’année 2018 était la première année de fonctionnement après la fusion avec l’association DE LOZERE. Année charnière pour la marque collective, donc, car les adhérents étaient invités collectivement à élaborer un règlement d’usage de la marque et à faire évoluer les cahier des charges par famille de produits. Les actions de promotion des filières agroalimentaire se pérennisent en 2019. La marque sera présente à l’occasion des opérations d’envergure à Paris et à Marseille. Un plan d’actions commerciales ambitieux pour renforcer la visibilité de la marque va être engagé.

 

La diffusion des usages numériques élargie à tous les publics

 

Autre nouveauté dans le plan d’action de Lozère Développement en 2018 : la reprise d’une partie des missions de la Maison de l’Emploi et de la Cohésion Sociale, dont l’arrêt est programmé en fin d’année. L’agence d’attractivité assure désormais la coordination des Maisons de Service au Public – MSAP –, portées par les communautés de communes, et anime le collectif des partenaires des services publics qu’elles fédèrent.

Déjà actrice de la sensibilisation des professionnels aux nouveaux usages numériques, l’agence porte désormais un plan d’action élargi dans le champ de la médiation numérique, au bénéfice de tous les publics.

 

L’effort de prospection récompensé par l’implantation de 5 entreprises

 

En 2019, une dizaine de réunions territoriales de sensibilisation aux usages du numérique se tiendront dans le département. Des rencontres d’approfondissement, sur des thèmes plus techniques, se tiendront à POLeN, en partenariat avec l’agence régionale AD’OCC. Un salon des solutions numériques de portée nationale est également programmé en mileu d’année à Mende.

 

L’action de l’agence se poursuit aussi pour identifier des entreprises en recherche de solutions d’implantation. Cinq entreprises, représentant immédiatement 20 emplois, ont été installées en 2018. L’identification d’une offre immobilière locative adaptée et la mise en relation avec un réseau de partenaires sont les clés de cette réussite. L’agence dispose notamment d’une convention avec le réseau bancaire du département, très mobilisé sur cet objectif d’implantation de nouvelles entreprises.

 

Le Studio 2 : trois nouvelles thématiques identifiées

 

L’appel à candidatures a été adopté par l’Assemblée Générale : trois nouvelles thématiques ont été retenues.

  1. Une étude exploratoire sur l’émergence d’une filière hydrogène en Lozère

Cette démarche s’inscrit dans la volonté de s’appuyer sur le plan régional HYDEO, qui ambitionne de faire de la région Occitanie la première région française dotée d’une stratégie globale sur cette énergie.

 

  1. Faisabilité d’un datacenter de proximité

Dans le prolongement du Studio 1, dont une mission portait sur les usages du très haut débit, un stage sera consacré au modèle économique et à la faisabilité technique d’un centre de données, sur les base d’un positionnement déjà identifié.

 

  1. Déploiement d’une filière porc de qualité en Lozère

Alors que le territoire est propice à ce type d’élevage, le département connait un déficit de production porcine. Les attentes des consommateurs comme des transformateurs sont fortes. Un plan d’action doit permettre à la Lozère de se positionner dans ce secteur.

 

Les chambres consulaires et l’agence régionale de développement économique, seront associées à ces travaux pendant toute la durée des stages (d’avril à septembre). Comme en 2018, des comités de suivi dédiés à chaque thématique seront constitués pour que les acteurs économiques concernés s’impliquent et contribuent à ces réflexions stratégiques pour l’avenir du département.

 

Les étudiants ont jusqu’au 7 janvier pour candidater. Les candidats retenus bénéficient d’une gratification légale et de la prise en charge de leur hébergement à Mende.

 

Lien :

http://lozerenouvellevie.com/topicality/lozere-developpement-engage-deuxieme-edition-studio/

Rechercher :
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous