Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

A NOUVEAU L'ESPERANCE POUR NOS L.G.V. RIEN POUR LA RN88

sept. 14

Rédigé par
vendredi 14 septembre 2018  RssIcon

Annonces d'Elisabeth Borne sur les LGV

Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan

 

Carole Delga : « Notre mobilisation a payé, place maintenant à un calendrier réaliste »

 

Mardi 11 septembre, Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, annonçait la programmation des investissements pour la future loi Mobilités qui sera présentée au mois d'octobre à l'Assemblée. Dans la continuité du Rapport Duron rendu en février dernier, la Ministre des Transports a confirmé l'intérêt et la priorité qui sera donnée aux 2 projets de lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Montpellier-Perpignan.

La présidente de Région se félicite de cette annonce qui sera discutée le 25 septembre prochain avec la Ministre pour détailler le calendrier et les modalités de réalisation de ces infrastructures.

 

« C'est la première fois que la ministre des Transports Elisabeth Borne annonce officiellement la priorisation de nos 2 LGV alors que, dans le même temps, des dizaines de grands projets en France sont reportées sine die. Aujourd'hui, le Gouvernement reconnaît enfin leur intérêt, leur pertinence et leur faisabilité. C'est donc une très bonne nouvelle pour l'avenir de la région et la dynamique de nos territoires. Notre mobilisation avec l'ensemble des élus et acteurs d'Occitanie a payé !

 

Au-delà des engagements, l'augmentation du budget alloué aux infrastructures de transports figure également parmi les orientations présentées par la Ministre. Je rappelle à ce titre que le rapport Duron reprenait pour partie les solutions de financements innovants que nous avions formulées. C'est donc la preuve que c'est la bonne piste ! Il faut maintenant poursuivre le travail pour que la question des financements ne soit plus un frein à la réalisation de ces LGV. A ce titre, j'attends notamment de la future loi Mobilités qu'elle reprenne notre proposition de créer des sociétés de financement regroupant les collectivités locales et l'Etat, condition déterminante pour le montage d'un plan de financement cohérent, partagé et réaliste.

 

Le 25 septembre prochain, j'aurai l'occasion de dire une nouvelle fois à la Ministre notre détermination à faire aboutir ces projets dans les meilleurs délais. Nos concitoyens attendent plus que des promesses à l'horizon 2030. Je ne lâcherai pas et me battrai pour un calendrier réaliste, indispensable au développement et à l'attractivité de notre territoire » a notamment déclaré Carole Delga.

 

La présidente de Région a également souhaité réagir sur le volet « transports du quotidien » :

 

« L'Etat ne doit pas oublier les territoires, et avec eux, l'ensemble du réseau ferroviaire aujourd'hui en souffrance. Je pense notamment aux lignes d'aménagement du territoire et à nos trains du quotidien. Je retiens l'engagement de la Ministre qui va dans le sens d'un maillage territorial équilibré, et reste vigilante quant au devenir de nos petites lignes.

C'est mon combat depuis 3 ans : agir pour des transports plus propres, plus surs et plus accessibles, avec des investissements sans précédent (1,5 milliard d'euros d'ici 2021) pour une politique de mobilité qui irrigue l'ensemble de notre territoire. »

 

 Communiqué de la Région

Rechercher :
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous