Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

UNE PETITION CONTRE LA SUPPRESSION DES DOCUMENTAIRES DE FRANCE 3

mars 17

Rédigé par
jeudi 17 mars 2016  RssIcon

L'Association des réalisateurs du Languedoc-Roussillon lance une pétition contre France 3 pour dénoncer la mort programmée du documentaire en régions.

Voici le texte de la pétition...

"En janvier 2016, la direction de France 3 a décidé brutalement, et sans aucune concertation, de déprogrammer les 240 documentaires régionaux qu'elle coproduit chaque année, pour les reléguer le lundi soir... après minuit.

Ce nouvel horaire est inique (ils étaient diffusés jusqu’ici le weekend en journée). Une fois les audiences faméliques constatées, la Direction aura beau jeu de supprimer ces films.

"Le mépris de la direction de France 3"

Au même moment, l'émission historique de France 3, la Case de l'Oncle Doc, disparaît. Depuis des années, elle rediffusait une partie de ces œuvres au plan national. En guise de consolation, quelques-uns de ces films passeront désormais pendant les vacances d'été.

Ces décisions concomitantes montrent tout le mépris que la direction de France 3 affiche pour ses créations en région, remplacées par des émissions culinaires...

C'est la mort annoncée du documentaire produit en dehors de Paris par le service public.

Pourtant, ces films reflètent la diversité, la richesse culturelle, patrimoniale, l’histoire de nos territoires. Ils donnent la parole à des vécus, des problématiques, des accents et des langues différents.

Ces 240 films imaginés, élaborés en dehors de Paris, permettent la mise en valeur de ces identités particulières. Le monde ne doit pas se raconter seulement depuis le 15e arrondissement, il en va de la diversité des regards.

Nous demandons que France 3, financée par nos impôts, réponde enfin à sa mission de service public de chaîne des régions. Nous demandons qu’à l’opposé d’une politique éditoriale centralisatrice, uniforme, décidée par Paris, France 3 assume la forte diversité de ses identités régionales. Qu'elle donne enfin de l'autonomie à ses antennes, que ces films soient programmés à un horaire qui garantisse leur visibilité par le plus grand nombre.

A l'heure où les nouvelles régions cherchent à se construire une identité, le service public ne doit pas ostraciser ce qui s'invente et se crée en dehors de Paris avec un tel mépris".

Aller sur le site de la pétition

 

Rechercher :
Archives
<août 2019>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
2345678
Mensuel
août 2019 (18)
juillet 2019 (25)
juin 2019 (24)
mai 2019 (27)
avril 2019 (23)
mars 2019 (28)
février 2019 (28)
janvier 2019 (40)
décembre 2018 (39)
novembre 2018 (31)
octobre 2018 (38)
septembre 2018 (31)
août 2018 (24)
juillet 2018 (29)
juin 2018 (34)
mai 2018 (35)
avril 2018 (35)
mars 2018 (38)
février 2018 (34)
janvier 2018 (41)
décembre 2017 (35)
novembre 2017 (33)
octobre 2017 (41)
septembre 2017 (40)
août 2017 (42)
juillet 2017 (41)
juin 2017 (51)
mai 2017 (49)
avril 2017 (54)
mars 2017 (63)
février 2017 (57)
janvier 2017 (58)
décembre 2016 (59)
novembre 2016 (57)
octobre 2016 (52)
septembre 2016 (49)
août 2016 (48)
juillet 2016 (55)
juin 2016 (58)
mai 2016 (58)
avril 2016 (63)
mars 2016 (68)
février 2016 (61)
janvier 2016 (58)
décembre 2015 (63)
novembre 2015 (67)
octobre 2015 (65)
septembre 2015 (65)
août 2015 (55)
juillet 2015 (66)
juin 2015 (63)
mai 2015 (64)
avril 2015 (67)
mars 2015 (78)
février 2015 (61)
janvier 2015 (69)
décembre 2014 (74)
novembre 2014 (64)
octobre 2014 (74)
septembre 2014 (67)
août 2014 (65)
juillet 2014 (63)
juin 2014 (70)
mai 2014 (66)
avril 2014 (64)
mars 2014 (70)
février 2014 (69)
janvier 2014 (70)
décembre 2013 (71)
novembre 2013 (64)
octobre 2013 (73)
septembre 2013 (75)
août 2013 (63)
juillet 2013 (72)
juin 2013 (59)
mai 2013 (73)
avril 2013 (66)
mars 2013 (67)
février 2013 (71)
janvier 2013 (75)
décembre 2012 (1)
novembre 2012 (1)
mars 2012 (1)
janvier 2012 (2)

Go
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous