Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

LA MUSIQUE D'UN DIMANCHE PLUVIEUX : MARIANNE FAITHFULL

sept. 13

Rédigé par
dimanche 13 septembre 2015  RssIcon

Marianne Faithfull est née en 1946, fille d'un officier britannique et d'une aristocrate autrichienne. On ne peut pas parler de pop-music ou des Stones sans l'évoquer.

Au début des années 60, elle se produit dans des cafés populaires où elle interprète des chansons traditionnelles. Le coup de chance viendra par sa rencontre avec Andrew Loog Oldham, le manager des Rolling Stones. Mick Jagger et Keith Richard viennent d'écrire leur première chanson "As Tears Go By" mais le manager considère que cela ne correspond pas du tout à leur image de groupe "blues et rock", il demande donc à Marianne Faithfull, alors agée de 17 ans de l'interpréter. C'est un franc succès qui la fait connaitre immédiatement. D'autres succès suivent comme "This Little Bird" et "Summer Nights".

Elle quitte son mari pour s'installer chez Brian Jones et sa compagne d'alors, Anita Pallenberg. Mauvais choix, c'est la découverte de la drogue de plus en plus dure, et cela va la suivre pendant plus de vingt ans. Elle entame une liaison avec Mick Jagger qui va durer jusqu'en 1970. Elle échappe de peu à la mort à la suite d'une overdose, Brian Jones n'aura pas cette chance. Il s'ensuit des périodes difficiles toujours avec la drogue autour d'elle. Elle continuera pourtant sa carrière autant en tant qu'auteur-interprête que comme actrice (elle a participé à 28 films !). En musique, elle travaillera avec des auteurs formidables comme David Bowie, Keith Richard, Lou Reed, Leonard Cohen ou Etienne Daho et Laurent Voulzy chez nous pour ne citer que les plus connus.

La fin des années 2000 apporte un peu de sérénité dans cette vie tumultueuse. Elle continue néammoins d'écrire et de sortir de nouveaux albums à un rythme soutenu tous les deux/trois ans avec la participation de différents auteurs de toutes les générations. En 2014, son album "Give my Love to London", bénéficie des collaborations de Nick Cave, Anna Calvi et de Brian Eno.

J'ai choisi deux titres pour couvrir ses 50 ans de carrière :
- Son premier "As Tears Go By" pour retrouver l'ambiance de l'époque et sa "plastique" bien sur.

Et le plus connu "Ballad of Lucy Jordan". On ne s'en lasse pas.



Quant à Mick Jagger et aux Stones, j'y reviendrai bien sur.

 
 

Rechercher :
Archives
<août 2019>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
2345678
Mensuel
août 2019 (14)
juillet 2019 (25)
juin 2019 (24)
mai 2019 (27)
avril 2019 (23)
mars 2019 (28)
février 2019 (28)
janvier 2019 (40)
décembre 2018 (39)
novembre 2018 (31)
octobre 2018 (38)
septembre 2018 (31)
août 2018 (24)
juillet 2018 (29)
juin 2018 (34)
mai 2018 (35)
avril 2018 (35)
mars 2018 (38)
février 2018 (34)
janvier 2018 (41)
décembre 2017 (35)
novembre 2017 (33)
octobre 2017 (41)
septembre 2017 (40)
août 2017 (42)
juillet 2017 (41)
juin 2017 (51)
mai 2017 (49)
avril 2017 (54)
mars 2017 (63)
février 2017 (57)
janvier 2017 (58)
décembre 2016 (59)
novembre 2016 (57)
octobre 2016 (52)
septembre 2016 (49)
août 2016 (48)
juillet 2016 (55)
juin 2016 (58)
mai 2016 (58)
avril 2016 (63)
mars 2016 (68)
février 2016 (61)
janvier 2016 (58)
décembre 2015 (63)
novembre 2015 (67)
octobre 2015 (65)
septembre 2015 (65)
août 2015 (55)
juillet 2015 (66)
juin 2015 (63)
mai 2015 (64)
avril 2015 (67)
mars 2015 (78)
février 2015 (61)
janvier 2015 (69)
décembre 2014 (74)
novembre 2014 (64)
octobre 2014 (74)
septembre 2014 (67)
août 2014 (65)
juillet 2014 (63)
juin 2014 (70)
mai 2014 (66)
avril 2014 (64)
mars 2014 (70)
février 2014 (69)
janvier 2014 (70)
décembre 2013 (71)
novembre 2013 (64)
octobre 2013 (73)
septembre 2013 (75)
août 2013 (63)
juillet 2013 (72)
juin 2013 (59)
mai 2013 (73)
avril 2013 (66)
mars 2013 (67)
février 2013 (71)
janvier 2013 (75)
décembre 2012 (1)
novembre 2012 (1)
mars 2012 (1)
janvier 2012 (2)

Go
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous