Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

POUR PIERRE MOREL LE GOUVERNEMENT MET LES COMMUNES EN FAILLITE

août 28

Rédigé par
vendredi 28 août 2015  RssIcon

Notre député  de la Lozère, Pierre Morel à l’Huissier, vient d’interpeller le Président de la République et le Premier Ministre sur l’asphyxie des communes et des intercommunalités organisée par le Gouvernement.

En effet, le Gouvernement a demandé  dans son plan d’économie de 50 milliards d’euros de prélever 11 milliards sur le budget des dotations aux collectivités locales.  Pour l’élu lozérien, « ce n’est pas moins de 10 à 15 % de dotations qui ont été supprimées à l’attention des communes et des intercommunalités depuis trois ans et ce n’est pas terminé.

Concrètement, ces baisses les mettent dans l’incapacité de rembourser leurs emprunts, ce qui crée une véritable asphyxie budgétaire aggravée par le fait que le Gouvernement a mis en place la réforme des rythmes scolaires sans compensation financière.

Les nombreux maires qui m’ont sollicité ont fait tous les efforts possibles pour baisser les charges structurelles de fonctionnement (eau, électricité, chauffage, assurances, …). Aujourd’hui, on est à l’os.  Certaines vont devoir licencier des agents contractuels. Depuis deux ans, le Gouvernement est resté sourd aux mises en garde des parlementaires et plus particulièrement des députés à l’Assemblée nationale.

Lors du débat budgétaire qui va débuter à l’automne, j’entends interpeller le Gouvernement pour que la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) soit abondée pour les collectivités qui sont aujourd’hui en grande difficulté. Cette situation a également un impact sur la commande publique, ce que dénoncent les secteurs de l’artisanat et du bâtiment, l’emploi en sera ainsi affecté dans ces secteurs. Si on continue comme ça, je prédis une explosion de la fiscalité locale (taxe d’habitation, cotisation foncière des entreprises (CFE), taxe foncière).

Certains maires parlent de boycotter certaines missions que l‘Etat leur impose et j’avoue les comprendre. Le 17 septembre, l’Association des Maires de France appelle à une grande manifestation, il faut une mobilisation générale des 36 767 communes de France pour faire revenir le Gouvernement à la raison. »

Notabene de Vivreaupays à Pierre Morel : Comment fait-on pour arrêter l'hémoragie d'embauches dans les collectivités, pour réduire leur nombre, pour les inviter à se regrouper ?

 

 

Rechercher :
Archives
<août 2019>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
2345678
Mensuel
août 2019 (14)
juillet 2019 (25)
juin 2019 (24)
mai 2019 (27)
avril 2019 (23)
mars 2019 (28)
février 2019 (28)
janvier 2019 (40)
décembre 2018 (39)
novembre 2018 (31)
octobre 2018 (38)
septembre 2018 (31)
août 2018 (24)
juillet 2018 (29)
juin 2018 (34)
mai 2018 (35)
avril 2018 (35)
mars 2018 (38)
février 2018 (34)
janvier 2018 (41)
décembre 2017 (35)
novembre 2017 (33)
octobre 2017 (41)
septembre 2017 (40)
août 2017 (42)
juillet 2017 (41)
juin 2017 (51)
mai 2017 (49)
avril 2017 (54)
mars 2017 (63)
février 2017 (57)
janvier 2017 (58)
décembre 2016 (59)
novembre 2016 (57)
octobre 2016 (52)
septembre 2016 (49)
août 2016 (48)
juillet 2016 (55)
juin 2016 (58)
mai 2016 (58)
avril 2016 (63)
mars 2016 (68)
février 2016 (61)
janvier 2016 (58)
décembre 2015 (63)
novembre 2015 (67)
octobre 2015 (65)
septembre 2015 (65)
août 2015 (55)
juillet 2015 (66)
juin 2015 (63)
mai 2015 (64)
avril 2015 (67)
mars 2015 (78)
février 2015 (61)
janvier 2015 (69)
décembre 2014 (74)
novembre 2014 (64)
octobre 2014 (74)
septembre 2014 (67)
août 2014 (65)
juillet 2014 (63)
juin 2014 (70)
mai 2014 (66)
avril 2014 (64)
mars 2014 (70)
février 2014 (69)
janvier 2014 (70)
décembre 2013 (71)
novembre 2013 (64)
octobre 2013 (73)
septembre 2013 (75)
août 2013 (63)
juillet 2013 (72)
juin 2013 (59)
mai 2013 (73)
avril 2013 (66)
mars 2013 (67)
février 2013 (71)
janvier 2013 (75)
décembre 2012 (1)
novembre 2012 (1)
mars 2012 (1)
janvier 2012 (2)

Go
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous