Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

LAURENT GAUTUN PREPARE UNE NOUVELLE VIE POUR ESSENCIAGUA EN LOZERE

juil. 30

Rédigé par
jeudi 30 juillet 2015  RssIcon

Laurent Gautun est artisan distillateur. Il est le fondateur, animateur, dirigeant d' Essenciagua à Laguépie (Tarn-et-Garonne), une distillerie de plantes pour la production d'huiles essentielles  et d'hydrolats bios.

Il nous vient de la Mayenne, ce département entre Le Mans et Rennes. A l'origine, il s'est formé avec une maîtrise de biochimie complétée par un troisième cycle de gestion d'entreprises. Pour mieux connaitre le monde où il allait exercer.

Dans sa seconde vie, il a été ingénieur qualité et occupa des fonctions commerciales export dans un grand groupe pétrolier durant treize ans. Période pendant laquelle il découvrit aussi le domaine des des huiles essentielles dans des pays exotiques, d'étudier ces productions, de rechercher ces molécules naturelles, bienfaits de la nature et les connaitre.

Sa vie suivante résulte d'un sacré pari. Casser la tirelire, abandonner une carrière toute faite et tout quitter pour s'installer dans une ancienne gare d'un petit bourg du Tarn-et-Garonne, à Laguépie, et y créer Essenciagua en 2005. C'était il y a dix ans. Essenciagua est désormais une belle entreprise qui fait la une de la presse, et quelquefois des journaux télévisés. La gamme s'est constituée et approfondie. Essenciagua est devenue une référence sur son marché. Laurent Gautun a également contribué à créer une certification, validant à la fois un savoir-faire artisanal et les origines de production française, le label ""Huile Essentielle Artisanale Française", pour différencier ses productions d'huiles essentielles avec un cahier des charges très spécifique.

Sa nouvelle vie se prépare cette fois-ci en Lozère, un département engagé en faveur de la valorisation des ressources végétales et de l’agriculture biologique et qui a justement cet argument "Nouvelle vie" dans sa communication. Le projet est de construire une unité moderne de distillation sur la zone d'activités de La Tieule, en bordure de l'A75. La commune de La Tieule est en Lozère à la limite de l'Aveyron, mais surtout plus centrale par rapport aux producteurs et particulièrement bien desservie en termes de logistique.

L'investissement est d'importance, 1.8 million d'euros, mais tout le monde s'y est mis pour monter le dossier et y participer, trouver des moyens, des ressources, des appuis que ce soit le Conseil Général, les Chambres consulaires, la région Languedoc-Roussillon, l'Etat avec la préfecture ou l'Agence Bio et même l'Europe. Très rassurant pour Laurent Gautun et son entreprise de ne pas être seul dans un dossier de cette importance.

L’installation d’ESSENCIAGUA en Lozère est aussi liée à l’instauration de relations commerciales et industrielles prometteuses pour l’entreprise, avec des acteurs économiques locaux. ESSENCIAGUA va développer ainsi une coopération étroite avec la Sarl FROMAGERS DE LOZERE, acteur majeur de la filière lait du département, pour produire une gamme de yaourts bio aromatiques sous la marque « Hydrolait ». Les eaux florales d’ESSENCIAGUA trouvent ainsi une nouvelle voie de valorisation à la hauteur de leur niveau de qualité alimentaire et bio. La gamme Hydrolait sera commercialisée par Fromagers de Lozère dans les réseaux spécialisés. D’autres partenariats dans le domaine de la filière lait bien présente dans le département sont à l’étude. La proximité de la Laiterie Triballat sur la même zone est également intéressante.

ESSENCIAGUA va valoriser en Lozère, le travail de recherche et développement qu’elle a engagé depuis plusieurs années avec des laboratoires partenaires ainsi que des spécialistes de l’aromathérapie à travers un partenariat établi avec la Société d’Economie Mixte de la Lozère (SELO), également gestionnaire des deux stations Thermales du département, spécialisées dans les affections respiratoires et la rhumatologie.

Avec l’appui de la Chambre d’Agriculture, l’entreprise va également mettre en place une expérimentation dans les domaines vétérinaire et phytosanitaire pour valider les propriétés multiples des huiles essentielles et hydrolats pour les élevages et les cultures conduits en agriculture biologique.

Essenciagua table, dans les prochaines années, sur une forte croissance de son activité que les investissements déjà importants consentis à la création de l’entreprise ne permettent pas d’accompagner aujourd’hui. Le chiffre d’affaires visé est de 2 M€ en 2018.

Tout devrait être prêt pour 2016 et nous en reparlerons à cette occasion avec les photos du lieu.  Une sympathique réunion de lancement a eu lieu début juillet avec les principaux acteurs économiques du département.