Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

JACQUES MOIGNARD OBTIENT UNE REPONSE POUR LE REMPLACEMENT DES AGRICULTEURS

juil. 15

Rédigé par
mercredi 15 juillet 2015  RssIcon

Notre député du Tarn-et-Garonne, Jacques Moignard attire l'attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l'économie et des finances, chargé du budget, sur les conséquences de la non-reconduction dans le projet de loi de finances pour 2013 du dispositif visant à faciliter la prise de congés par les agriculteurs.

En effet, la loi d'orientation agricole de 2006 a instauré une aide favorisant la prise de congés par les exploitants en leur octroyant un crédit d'impôt, égal à 50 % des dépenses engendrées par l'emploi d'un remplaçant, dans la limite annuelle de quatorze jours de remplacement.

À l'évidence, la disparition de ce dispositif ne sera pas sans conséquences sur l'emploi en milieu rural. En effet, le crédit d'impôt génère de manière directe plus de 800 emplois salariés équivalents temps plein, auxquels s'ajoute l'activité du personnel des services de remplacement. De plus, la fin de cette mesure aura un impact certain sur la prise de congés par les agriculteurs et leurs familles.

Faute de pouvoir se faire remplacer, les exploitants agricoles renonceront purement et simplement à prendre des vacances. Aussi, il lui demande de tout mettre en œuvre pour proroger ce dispositif économiquement efficace et socialement juste qui contribue à l'attractivité du métier d'agriculteur - déjà suffisamment soumis aux aléas des crises - en favorisant l'installation et la transmission des exploitations.

Réponse émise le 7 juillet 2015

En application de l'article 200 undecies du code général des impôts (CGI), le crédit d'impôt au titre des dépenses de remplacement pour congés de certains exploitants agricoles, est octroyé aux contribuables personnes physiques qui exercent une activité agricole, et est égal à 50 % des dépenses engagées pour l'emploi de salariés, afin d'assurer le remplacement des agriculteurs qui ne peuvent s'absenter de leur exploitation, dans la limite de 14 jours de remplacement par an.

Ce dispositif a été prorogé par l'article 78 de la loi n° 2012-1509 du 29 décembre 2012 de finances pour 2013 jusqu'au 31 décembre 2016.

 

Rechercher :
Archives
<août 2019>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
2345678
Mensuel
août 2019 (14)
juillet 2019 (25)
juin 2019 (24)
mai 2019 (27)
avril 2019 (23)
mars 2019 (28)
février 2019 (28)
janvier 2019 (40)
décembre 2018 (39)
novembre 2018 (31)
octobre 2018 (38)
septembre 2018 (31)
août 2018 (24)
juillet 2018 (29)
juin 2018 (34)
mai 2018 (35)
avril 2018 (35)
mars 2018 (38)
février 2018 (34)
janvier 2018 (41)
décembre 2017 (35)
novembre 2017 (33)
octobre 2017 (41)
septembre 2017 (40)
août 2017 (42)
juillet 2017 (41)
juin 2017 (51)
mai 2017 (49)
avril 2017 (54)
mars 2017 (63)
février 2017 (57)
janvier 2017 (58)
décembre 2016 (59)
novembre 2016 (57)
octobre 2016 (52)
septembre 2016 (49)
août 2016 (48)
juillet 2016 (55)
juin 2016 (58)
mai 2016 (58)
avril 2016 (63)
mars 2016 (68)
février 2016 (61)
janvier 2016 (58)
décembre 2015 (63)
novembre 2015 (67)
octobre 2015 (65)
septembre 2015 (65)
août 2015 (55)
juillet 2015 (66)
juin 2015 (63)
mai 2015 (64)
avril 2015 (67)
mars 2015 (78)
février 2015 (61)
janvier 2015 (69)
décembre 2014 (74)
novembre 2014 (64)
octobre 2014 (74)
septembre 2014 (67)
août 2014 (65)
juillet 2014 (63)
juin 2014 (70)
mai 2014 (66)
avril 2014 (64)
mars 2014 (70)
février 2014 (69)
janvier 2014 (70)
décembre 2013 (71)
novembre 2013 (64)
octobre 2013 (73)
septembre 2013 (75)
août 2013 (63)
juillet 2013 (72)
juin 2013 (59)
mai 2013 (73)
avril 2013 (66)
mars 2013 (67)
février 2013 (71)
janvier 2013 (75)
décembre 2012 (1)
novembre 2012 (1)
mars 2012 (1)
janvier 2012 (2)

Go
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous