Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

LIVRE A LIRE : LES RECASES DE LA REPUBLIQUE

mai 12

Rédigé par
mardi 12 mai 2015  RssIcon

De temps à autre, des infos passent mais la plupart du temps, cela demeure bien caché. L'éphèmère secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, qui vient d'être nommé au CESE, Jean-Pierre Bel, ancien président du Sénart, retiré de la politique mais qui devient conseiller spécial du président de la République pour l'Amérique du Sud, Bernard Thibault lui aussi nommé au CESE, François Chereque, ancien de la CFDT cette fois-ci qui devient haut-fonctionnaire sur proposition du Conseil des ministres. Pas si mal, de sacrés carrières qui se poursuivent.

Nichés au sein des institutions, des fondations, ou à des postes enviables du secteur privé, ils jouissent de revenus très confortables et échappent souvent à tout contrôle. Le réseau des recasés de la République, qui abrite de nombreuses célébrités et une armée d'inconnus qui valent le détour, est un continent obscur, avec ses règles, ses lois et ses jeux d'influence feutrés...

Cette enquête, qui s'appuie sur de nombreux documents et témoignages, aborde l'un des domaines les mieux protégés de la République. Elle dévoile qui sont ces "recasés du pouvoir", et les raisons de leur accès à leurs fonctions très rémunératrices. En renouant le contact avec des personnalités populaires, mais en découvrant aussi des anonymes assis sur des secrets explosifs, le lecteur trouvera de nombreuses réponses à ses interrogations sur les innombrables comités, commissions et structures qui font de notre administration l'une des plus complexes au monde.

À l'heure de la réduction des dépenses publiques, au moment où il faut réconcilier les citoyens avec la politique, il est temps de lever le couvercle de la marmite des recasés pour découvrir ce monde caché où grouillent tous ceux qui ont su se faire apprécier du pouvoir, pour des motifs souvent peu reluisants, ou que leur "modestie" condamne au silence... La survie de la démocratie en dépend et les solutions sont à portée de main.

Une seule exception dans le monde politique actuel : Bruno Lemaire qui a démissionné de la fonction publique dés sa première élection.

Voir la video de LCI et l'interview des auteurs :