Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

NOUVEAUX INVESTISSEMENTS : SURAMORTISSEMENT POSSIBLE DE 40 %

avr. 12

Rédigé par
dimanche 12 avril 2015  RssIcon

Manuel Valls a annoncé ce mercredi un geste fiscal de 2,5 milliards d'euros sur cinq ans pour les entreprises qui investissent dans des équipements industriels, en leur permettant de «suramortir» leurs achats.

Les entreprises pourront majorer leurs amortissements de 40 %. Les produits d’assurance-vie ­investis en capital seront dopés.

C’est un plan de soutien de l’investissement ambitieux que Matignon a présenté ce mercredi matin. Le Premier ministre a en effet détaillé un plan en trois chapitres portant à la fois sur l’investissement public, sur l’investissement privé et sur l’emploi. Objectif : inciter les entreprises et les décideurs publics à investir rapidement et massivement afin de doper une croissance naissante.

A lire sur LES ECHOS

Voir ci-dessous le communiqué de la CGPME :

Suramortissement des investissements : une vraie bonne mesure

Le Premier Ministre a annoncé ce matin un plan visant à stimuler l'investissement privé et public.

La CGPME salue notamment une vraie bonne mesure, l'instauration d'un amortissement supplémentaire exceptionnel sur les investissements de nature industrielle réalisés entre le 15 avril 2015 et le 15 avril 2016, et ce à hauteur de 40% du montant de l'investissement.

Cette mesure financièrement significative pourra générer une réduction d'IS allant jusqu'à 13% de la valeur de l'investissement. Son impact sera donc réel et tangible pour les entreprises en capacité d'investir.

De même les mesures visant à relancer l'investissement des collectivités territoriales devraient avoir un effet positif sur les marchés publics locaux, actuellement en panne.

A l'inverse, la création d'un compte personnel d'activité regroupant certains droits individuels n'aura aucun impact sur "l'accélération de l'investissement et de l'activité", objectif pourtant poursuivi ce matin par Manuel Valls. Si la mesure peut néanmoins présenter un intérêt en terme de simplification il conviendra d'éviter qu'elle ne se transforme en piège pour les salariés âgés porteurs d'un "sac à dos de droits" bien lourd aux yeux d'un potentiel nouvel employeur. En outre reste à préciser le lien avec le compte personnel de prévention de la pénibilité dont la CGPME réclame, plus que jamais, la remise à plat … avant qu'il ne soit trop tard.

 

Rechercher :
Archives
<août 2019>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
2345678
Mensuel
août 2019 (14)
juillet 2019 (25)
juin 2019 (24)
mai 2019 (27)
avril 2019 (23)
mars 2019 (28)
février 2019 (28)
janvier 2019 (40)
décembre 2018 (39)
novembre 2018 (31)
octobre 2018 (38)
septembre 2018 (31)
août 2018 (24)
juillet 2018 (29)
juin 2018 (34)
mai 2018 (35)
avril 2018 (35)
mars 2018 (38)
février 2018 (34)
janvier 2018 (41)
décembre 2017 (35)
novembre 2017 (33)
octobre 2017 (41)
septembre 2017 (40)
août 2017 (42)
juillet 2017 (41)
juin 2017 (51)
mai 2017 (49)
avril 2017 (54)
mars 2017 (63)
février 2017 (57)
janvier 2017 (58)
décembre 2016 (59)
novembre 2016 (57)
octobre 2016 (52)
septembre 2016 (49)
août 2016 (48)
juillet 2016 (55)
juin 2016 (58)
mai 2016 (58)
avril 2016 (63)
mars 2016 (68)
février 2016 (61)
janvier 2016 (58)
décembre 2015 (63)
novembre 2015 (67)
octobre 2015 (65)
septembre 2015 (65)
août 2015 (55)
juillet 2015 (66)
juin 2015 (63)
mai 2015 (64)
avril 2015 (67)
mars 2015 (78)
février 2015 (61)
janvier 2015 (69)
décembre 2014 (74)
novembre 2014 (64)
octobre 2014 (74)
septembre 2014 (67)
août 2014 (65)
juillet 2014 (63)
juin 2014 (70)
mai 2014 (66)
avril 2014 (64)
mars 2014 (70)
février 2014 (69)
janvier 2014 (70)
décembre 2013 (71)
novembre 2013 (64)
octobre 2013 (73)
septembre 2013 (75)
août 2013 (63)
juillet 2013 (72)
juin 2013 (59)
mai 2013 (73)
avril 2013 (66)
mars 2013 (67)
février 2013 (71)
janvier 2013 (75)
décembre 2012 (1)
novembre 2012 (1)
mars 2012 (1)
janvier 2012 (2)

Go
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous