Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

NOUVELLE HAUSSE DU PEAGE DU VIADUC DE MILLAU

févr. 6

Rédigé par
vendredi 6 février 2015  RssIcon

C'est Midi Libre qui tire la sonnette. Le tarif "normal" pour un véhicule non abonné en été passe de 8.70 e à 9.40 e TTC. Cela commence à faire un peu lourd, surtout en période d'absence d'inflation. Trop d'impôts tue l'impôt, c'est valable également pour les péages qui est bien une taxe. Donc, nous devrions voir de plus en plus de visiteurs traverser notre ville de Millau, espérons qu'ils en profitent pour s'arrêter. A quand un panneau avant le péage coté Montpellier et coté Clermont pour vanter les mérites de notre ville ?



Les tarifs du péage du Viaduc sont réactualisés tous les ans au 1er février, conformément au contrat de concession passé avec l’Etat (cette réactualisation est calculée à l’aide d’une formule de révision prévue au contrat de concession et prend en compte l’indice des prix à la consommation, hors tabac, du mois d’octobre de l’année précédente), on note qu'il n'est pas pris en compte le prix du pétrole, ni l'inflation.

Cette hausse est donc un peu discutable mais c'est à nous de mettre des actions pour en profiter pour que nos visiteurs s'arrêtent un peu plus dans notre merveilleux sud-aveyron.

Photo : Nouvelle hausse des tarifs du Viaduc de Millau

C'est Midi Libre qui tire la sonnette. Le tarif "normal" pour un véhicule non abonné en été passe de 8.70 e à 9.40 e TTC. Cela commence à faire un peu lourd, surtout en période d'absence d'inflation. Trop d'impôts tue l'impôt, c'est valable également pour les péages qui est bien une taxe. Donc, nous devrions voir de plus en plus de visiteurs traverser notre ville, espérons qu'ils en profitent pour s'arrêter. A quand un panneau avant le péage coté Montpellier et coté Clermont pour vanter les mérites de notre ville ? 

Les tarifs du péage du Viaduc sont réactualisés tous les ans au 1er février, conformément au contrat de concession passé avec l’Etat (cette réactualisation est calculée à l’aide d’une formule de révision prévue au contrat de concession et prend en compte l’indice des prix à la consommation, hors tabac, du mois d’octobre de l’année précédente), on note qu'il n'est pas pris en compte le prix du pétrole, ni l'inflation. 

Cette hausse est donc un peu discutable mais nous devrions en profiter.

Rechercher :
Archives
<août 2019>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
2345678
Mensuel
août 2019 (14)
juillet 2019 (25)
juin 2019 (24)
mai 2019 (27)
avril 2019 (23)
mars 2019 (28)
février 2019 (28)
janvier 2019 (40)
décembre 2018 (39)
novembre 2018 (31)
octobre 2018 (38)
septembre 2018 (31)
août 2018 (24)
juillet 2018 (29)
juin 2018 (34)
mai 2018 (35)
avril 2018 (35)
mars 2018 (38)
février 2018 (34)
janvier 2018 (41)
décembre 2017 (35)
novembre 2017 (33)
octobre 2017 (41)
septembre 2017 (40)
août 2017 (42)
juillet 2017 (41)
juin 2017 (51)
mai 2017 (49)
avril 2017 (54)
mars 2017 (63)
février 2017 (57)
janvier 2017 (58)
décembre 2016 (59)
novembre 2016 (57)
octobre 2016 (52)
septembre 2016 (49)
août 2016 (48)
juillet 2016 (55)
juin 2016 (58)
mai 2016 (58)
avril 2016 (63)
mars 2016 (68)
février 2016 (61)
janvier 2016 (58)
décembre 2015 (63)
novembre 2015 (67)
octobre 2015 (65)
septembre 2015 (65)
août 2015 (55)
juillet 2015 (66)
juin 2015 (63)
mai 2015 (64)
avril 2015 (67)
mars 2015 (78)
février 2015 (61)
janvier 2015 (69)
décembre 2014 (74)
novembre 2014 (64)
octobre 2014 (74)
septembre 2014 (67)
août 2014 (65)
juillet 2014 (63)
juin 2014 (70)
mai 2014 (66)
avril 2014 (64)
mars 2014 (70)
février 2014 (69)
janvier 2014 (70)
décembre 2013 (71)
novembre 2013 (64)
octobre 2013 (73)
septembre 2013 (75)
août 2013 (63)
juillet 2013 (72)
juin 2013 (59)
mai 2013 (73)
avril 2013 (66)
mars 2013 (67)
février 2013 (71)
janvier 2013 (75)
décembre 2012 (1)
novembre 2012 (1)
mars 2012 (1)
janvier 2012 (2)

Go
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous