Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

LIVRE A LIRE : "JE VEUX PARLER AU DIRECTEUR !" D'ALBERT BUENO POMARETA

oct. 18

Rédigé par
samedi 18 octobre 2014  RssIcon

Albert Bueno Pomareta dirige une école primaire à Albi. Il publie un récit sur son métier qui s'intitule Je veux parler au Directeur !

Dans cet ouvrage, il retrace son parcours et son quotidien de directeur. Il s'agit d'un témoignage d'un vécu ordinaire et parfois extraordinaire d'un Directeur d'école primaire. Cette chronique s'est étalée durant une année scolaire.

Qui peut soupçonner ce qui se passe derrière les murs de l'école ? Qui peut imaginer le vécu ordinaire et parfois extraordinaire de cette petite entreprise ? Des rires, des larmes, de la colère et de l'émotion rythment le quotidien d'une école primaire.

Au quotidien, Bueno Pomareta doit jongler avec la mairie et les décisions politiques, gérer les absences des enseignants et les tensions avec certains parents ou enfants (viande halal à la cantine/bagarre entre deux mamans au sein de l'école/les familles monoparentales/le signalement d'un enfant en danger/le manque d'éducation de parents...), accueillir les enfants des gens du voyage, prier pour que l'école ait assez d'effectif pour éviter une fermeture de classe.



Ci-dessous le texte de présentation d'Albert Bueno Pomareta :

« On pourrait écrire un roman avec tout ce qui se passe dans cette école ! »

C'est cette remarque d'une collègue sur l'accumulation d'événements, les uns pittoresques, décalés voire futiles et les autres graves, désarmants, inquiétants ou dramatiques qui m'a finalement poussé à coucher sur papier ce vécu ordinaire et parfois extraordinaire. Loin de moi l'idée de tremper ma plume dans le fiel. Relater l'essentiel, comme le détail, fût-il mièvre, insignifiant ou superfétatoire, m'est apparu soudain passionnant.
Mon métier, je l'aime, je l'ai choisi ou il m'a choisi, je ne sais pas, je ne sais plus. Il correspond à ce que j'aspirais, à ce que j'étais, à ce que je suis devenu. Offrir ce que je sais est un acte de reconnaissance et de gratitude envers ces enseignants qui ont marqué ma vie, qui m'ont permis de me construire, de me réaliser, de m'élever socialement : moi, le fils de l'immigration espagnole. J'ai souvent voulu écrire sur cette fonction de directeur d'école. Je me suis aussi souvent ravisé pensant que cela ne pouvait intéresser que les initiés.

Ce n'est pas un métier, que dis-je, ce sont mille métiers dans un. Il faut savoir tout faire et cela dans une journée, jongler d'une casquette à l'autre. « Directocop » peut être à la fois animateur, architecte, chef des travaux, assistant social, conseiller conjugal (oui, oui ! cela m'est arrivé), comptable, concierge, enquêteur, factotum, gendarme, vigile, garde du corps, infirmier, psychologue, plombier, électricien, secrétaire, standardiste, agent d'entretien, dépanneur de photocopieur, photographe, dépanneur informatique, déménageur, coursier, gestionnaire de stock, diplomate, barman, chef de rang, juriste, ingénieur du son, pharmacien, agent de voyage et… enseignant ! »


Texte réalisé avec le concours de l'auteur et de l'Agence Bretagne Presse (texte du 02/09/2014)

« J'ai dévoré l'ouvrage en deux soirs et demi, presque triste de laisser là ces personnages de papier et de chair... J'avais un pied à l'école. Un pied attrapé par ce quotidien trépidant. L'écriture d'Albert Bueno est fluide, perçante, et sait se faire douce... Non, l'Education Nationale n'est pas un monstre sans visage. »
Le Tarn Libre Victoria SANSON 3 octobre 2014



Présentation de l'auteur : Albert BUENO POMARETA.

J'ai été infirmier pendant 10 ans puis professeur des écoles et aujourd'hui directeur d'une école primaire à Albi. Né en 1959, j'ai 55 ans, je suis marié et j'ai trois enfants. Je suis un fils de l'immigration espagnole, j'ai été bercé par ces deux cultures et une double nationalité.

J'ai écrit un premier roman : La couleur du safran. Dans cet ouvrage, j'ai eu à cœur de rendre hommage aux réfugiés politiques et économiques espagnols.  Ce premier roman, en partie autobiographique, a connu un grand succès, bien évidemment auprès de la communauté espagnole et auprès de ses descendants mais aussi auprès de ceux qui découvrent cet épisode tragique de l'histoire de ces deux pays : l'Espagne et la France. Vendu à plus de mille exemplaires malgré un déficit de diffusion, j'ai reçu de nombreux témoignages de reconnaissance et j'ai eu droit à de nombreux articles dans la presse. J'ai été invité à plusieurs salons littéraires.

Mon deuxième roman Sangre y Alegria : Sangria est paru en décembre 2009 et a lui aussi connu un joli succès.
Ces deux premiers romans ont été édités chez Coëtquen Edition.

Le troisième ouvrage est sorti en janvier 2013 : Une semaine à Madrid édité par une maison d'édition albigeoise : Un Autre Reg'Art. C'est un roman d'amour contemporain qui reçoit depuis sa sortie des critiques élogieuses.
Dernièrement, j'ai été invité à Perpignan, Saint-Affrique et au salon du livre sur la Retirada à Argelès sur Mer.

J'ai un blog qui a reçu plus de 10 000 visites depuis sa création.

http://albertbueno.over-blog.com/

M. Albert BUENO
Le Laudassé Xaus
81150 SAINTE-CROIX

albert.bueno@orange.fr


Rechercher :
Archives
<août 2019>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
2345678
Mensuel
août 2019 (20)
juillet 2019 (25)
juin 2019 (24)
mai 2019 (27)
avril 2019 (23)
mars 2019 (28)
février 2019 (28)
janvier 2019 (40)
décembre 2018 (39)
novembre 2018 (31)
octobre 2018 (38)
septembre 2018 (31)
août 2018 (23)
juillet 2018 (29)
juin 2018 (34)
mai 2018 (35)
avril 2018 (35)
mars 2018 (38)
février 2018 (34)
janvier 2018 (41)
décembre 2017 (35)
novembre 2017 (33)
octobre 2017 (41)
septembre 2017 (40)
août 2017 (42)
juillet 2017 (41)
juin 2017 (51)
mai 2017 (49)
avril 2017 (54)
mars 2017 (63)
février 2017 (57)
janvier 2017 (58)
décembre 2016 (59)
novembre 2016 (57)
octobre 2016 (52)
septembre 2016 (49)
août 2016 (48)
juillet 2016 (55)
juin 2016 (58)
mai 2016 (58)
avril 2016 (63)
mars 2016 (68)
février 2016 (61)
janvier 2016 (58)
décembre 2015 (63)
novembre 2015 (67)
octobre 2015 (65)
septembre 2015 (65)
août 2015 (55)
juillet 2015 (66)
juin 2015 (63)
mai 2015 (64)
avril 2015 (67)
mars 2015 (78)
février 2015 (61)
janvier 2015 (69)
décembre 2014 (74)
novembre 2014 (64)
octobre 2014 (74)
septembre 2014 (67)
août 2014 (65)
juillet 2014 (63)
juin 2014 (70)
mai 2014 (66)
avril 2014 (64)
mars 2014 (70)
février 2014 (69)
janvier 2014 (70)
décembre 2013 (71)
novembre 2013 (64)
octobre 2013 (73)
septembre 2013 (75)
août 2013 (63)
juillet 2013 (72)
juin 2013 (59)
mai 2013 (73)
avril 2013 (66)
mars 2013 (67)
février 2013 (71)
janvier 2013 (75)
décembre 2012 (1)
novembre 2012 (1)
mars 2012 (1)
janvier 2012 (2)

Go
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous