Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

MASSACRE DES TPE, COMMERCES ET PETITES ENTREPRISES

oct. 23

Rédigé par
mercredi 23 octobre 2013  RssIcon

Les défaillances d’entreprises ont atteint un plus haut ce 3ème trimestre 2013 : 12 790 entreprises en dépôt de bilan : une situation similaire à 2009 ! 13 140 jugements (+ 7,6 %) dont 12 790 redressements et liquidations judiciaires (+ 7,5 %) et 350 procédures de sauvegardes (+ 11 %).

Ce sont les métiers orientés vers le particulier, donc les commerces, affectés par la panne de la consommation, qui sont les plus fragilisés. Les TPE de moins de 10 salariés sont principalement concernées avec 90 % des défaillances. Cela représente environ 53 000 emplois qui ont disparu.

Notre région s'en sort un peu mieux (2 % de hausse), le Nord Pas de Calais, l'Alsace, l'Aquitaine, le Languedoc Roussillon et le Centre souffrent particulièrement.

C'est une étude du Cabinet Altarés. Altarés collecte l’ensemble des jugements auprès des Greffes des Tribunaux de Commerce ou des Chambres Commerciales des Tribunaux d’Instance ou de Grande Instance.

Voir l'étude d'Altarés

Ci-dessous la réaction de la CGPME :

Les TPE/PME disparaissent en silence

Les TPE/PME continuent de disparaître en silence, bien loin du tohu-bohu médiatique qui entoure les difficultés des grands groupes. Ainsi, et alors que selon le cabinet Altares les défaillances d'entreprises sont au plus haut depuis 2009, les TPE de moins de 10 salariés représentent 9 défaillances sur 10.

En outre, le baromètre KPMG-CGPME indique que 53% des entreprises sont inquiètes pour leur propre activité dans les mois à venir. De plus 66% des PME déclarent que l'augmentation de la pression fiscale les incite à limiter leurs investissements.

Dans un tel contexte, il est impératif de donner lisibilité et stabilité à l'environnement législatif, réglementaire et administratif des entreprises.

C'est le sens du "bouclier emploi" proposé par la CGPME.

Par ailleurs, pour faire repartir l'investissement sans lequel il ne pourra y avoir de véritable reprise, la CGPME réclame à nouveau l'instauration d'un taux réduit d'Impôt sur les Sociétés pour les résultats remontés aux fonds propres.

Rechercher :
Archives
<août 2019>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
2345678
Mensuel
août 2019 (14)
juillet 2019 (25)
juin 2019 (24)
mai 2019 (27)
avril 2019 (23)
mars 2019 (28)
février 2019 (28)
janvier 2019 (40)
décembre 2018 (39)
novembre 2018 (31)
octobre 2018 (38)
septembre 2018 (31)
août 2018 (24)
juillet 2018 (29)
juin 2018 (34)
mai 2018 (35)
avril 2018 (35)
mars 2018 (38)
février 2018 (34)
janvier 2018 (41)
décembre 2017 (35)
novembre 2017 (33)
octobre 2017 (41)
septembre 2017 (40)
août 2017 (42)
juillet 2017 (41)
juin 2017 (51)
mai 2017 (49)
avril 2017 (54)
mars 2017 (63)
février 2017 (57)
janvier 2017 (58)
décembre 2016 (59)
novembre 2016 (57)
octobre 2016 (52)
septembre 2016 (49)
août 2016 (48)
juillet 2016 (55)
juin 2016 (58)
mai 2016 (58)
avril 2016 (63)
mars 2016 (68)
février 2016 (61)
janvier 2016 (58)
décembre 2015 (63)
novembre 2015 (67)
octobre 2015 (65)
septembre 2015 (65)
août 2015 (55)
juillet 2015 (66)
juin 2015 (63)
mai 2015 (64)
avril 2015 (67)
mars 2015 (78)
février 2015 (61)
janvier 2015 (69)
décembre 2014 (74)
novembre 2014 (64)
octobre 2014 (74)
septembre 2014 (67)
août 2014 (65)
juillet 2014 (63)
juin 2014 (70)
mai 2014 (66)
avril 2014 (64)
mars 2014 (70)
février 2014 (69)
janvier 2014 (70)
décembre 2013 (71)
novembre 2013 (64)
octobre 2013 (73)
septembre 2013 (75)
août 2013 (63)
juillet 2013 (72)
juin 2013 (59)
mai 2013 (73)
avril 2013 (66)
mars 2013 (67)
février 2013 (71)
janvier 2013 (75)
décembre 2012 (1)
novembre 2012 (1)
mars 2012 (1)
janvier 2012 (2)

Go
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous