Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

UN PARTENAIRE POSITIF POUR AIDER NOS COMMUNES DANS LE CULTUREL

mai 9

Rédigé par
jeudi 9 mai 2013  RssIcon

Le territoire de Vivreaupays compte 1400 communes, certaines de 20 habitants comme Arnac sur Dourdou et d'autres plus importantes comme Montauban avec 60 000 habitants.

Elles ont toutes le même besoin de se développer, de recevoir de nouveaux habitants, apportant de nouvelles richesses, des enfants, de l'entrain, du mouvement bien sur mais aussi de se maintenir, de garder ceux qui sont déjà là.

Nous l'avons déjà dit, il n'y a pas que l'économie ou le travail, le soir, le week end, on fait quoi ? Le net nous replie toujours plus sur nous-même.

Le culturel doit avoir une place prépondérante. Il n'y a pas que les quines ! Nous manquons d'animations, de manifestations dés septembre et jusqu'en avril/mai. Il nous faut les développer, qu'elles soient musicales, littéraires, ou artistiques. La culture, c'est notre survie, et c'est pour cette raison, que nous n'hésitons pas à en faire de la publicité gratuitement sur notre site.

Nous publions un CV reçu d'une personne qui nous semble partager ce sentiment et pouvoir apporter des solutions à nos communes dans le domaine culturel :

Mmes et MM. les Maires,

Je fais partie des jeunes retraités qui deviennent auto-entrepreneurs parce que leur existence n’a de sens que dans le travail, ce qui est particulièrement vrai pour les artistes : leur métier, c’est leur vie, et inversement.

Je vous propose donc mes services dans le domaine des arts et de la culture quel que soit le type d’assistance dont vous pourriez avoir besoin sans disposer du budget — voir mes « prétentions financières » ci-dessous — : je peux participer au niveau décisionnel, c’est-à-dire la mise en œuvre de votre politique culturelle ; je peux participer au niveau opérationnel, c’est-à-dire (par exemple) celui d’un atelier initiant la population de tout âge à telle ou telle discipline artistique.

Mon CV (non truqué) montre qu’au niveau décisionnel j’ai le diplôme adéquat, c’est-à-dire un DESS en médiation culturelle ; quant au niveau opérationnel et outre une expérience de professeur dans une école d’art, ce CV montre que je maîtrise de nombreuses disciplines : dessin et peinture, graphisme et e-photo, design, architecture intérieure et architecture, réalisation de films vidéo, écriture de scénarios et écriture de romans — et sans parler de la musique festive populaire, jazz ou fanfare, que je pratique sans discontinuer depuis 50 ans : je ne suis pas assez pointu pour être enseignant mais je peux être de bon conseil en matière de création d’associations musicales loi de 1901.

Ce CV vise à crédibiliser, pas à impressionner, même s’il n’occulte pas mon titre de chevalier des arts et des lettres : je peux certifier que le sophistiqué ministère parisien de la Culture, qui me l’a délivré, le considère comme un hochet sans valeur. Bref, je ne voudrais surtout pas que ce CV laisse penser qu’une mission modeste me mettrait mal à l’aise : au contraire car je n’ambitionne ni de faire carrière ni de faire fortune, je cherche simplement un art de vivre que votre beau pays peut m’offrir mieux que tout autre — je le sais pour l’avoir bien exploré dans ma jeunesse.

Pour autant, je ne cherche pas plus une paisible sinécure : si une ou un maire m’accorde sa confiance, elle ou il pourra compter sur ma disponibilité dix heures par jour, sept jours sur sept, 365 jours par an et aussi longtemps que nous y trouverons mutuellement de l’intérêt et du plaisir. En contrepartie, je ne souhaite qu’une rémunération minimum qui corresponde au loyer d’une bonne maison dans la commune intéressée afin que je puisse précisément « vivre au pays » avec mon épouse — sachant que nous sommes autosuffisants en ce qui concerne le reste de notre train de vie.

Je vous remercie de m’avoir prêté attention, je remercie le site « Vivre au pays » de m’avoir offert une tribune en ces temps de pensée unique qui dévalorise la valeur du travail autant qu’elle méprise ceux qui en cherchent : restant à votre disposition pour information complémentaire, je vous prie d’agréer l’expression de mes cordiales et respectueuses salutations. VG.

5 rue Gambetta 17320 Marennes  05 46 47 21 75  vince.angielly@wanadoo.fr





État civil
— Né le 1er janvier 1948 à Grenoble, France, Europe
— Nationalité européenne française
— Anglais lu-parlé-écrit mais pas tout à fait comme Shakespeare

Définition professionnelle
— Médiateur culturel
— Auteur et réalisateur audiovisuel
— Écriveur de polars
— Musicien de jazz, fondateur d’associations musicales « loi de 1901 »
— Ex architecte et ex architecte d’intérieur
— Ex professeur d’architecture intérieure (4 ans, EMSAT, Paris)

Titres & formation
— Chevalier des Arts et des Lettres
— Membre de la Société des Gens de Lettres de France
— Membre de la Société Civile des Auteurs Multimédia
— Cursus universitaire : Université de Bourgogne (DESS Médiation culturelle)
                                       École des Beaux-Arts de Paris (Architecture)
                                       École des Arts-Décoratifs de Paris (Audiovisuel)

Filmographie
1. Ovnis : le secret américain
Film-documentaire grand-public, 1h35’, FR2, 2001
2. L'Inconnu du Normandie-Niemen
Documentaire historique 52mn, FR2, 1999
3. L'énigme de l'Oiseau-Blanc (Nungesser & Coli)
Documentaire historique 52mn, FR2, 1996
4. Fanfares des Beaux-Arts en Concours
Documentaire culturel 26mn, Canal+, 1993
5. Liberté, Egalité, Fraterniqué
Court-métrage fantastique 10mn, circuit festivals, 1989
6. Un siècle d'écrivains : Sacha Guitry
Documentaire culturel 52mn, FR3, 1995
Coauteur avec Marcel Jullian, coréalisateur avec Philippe Piazza

Bibliographie
1. DST-FOX : Mords-moi le Mzab
Roman policier à personnage récurrent, à paraître.
2. DST-FOX : Mords-moi l’Ovni
Roman policier à personnage récurrent, éditions L’Arganier (2006).
3. DST-FOX : Mords-moi le Yi-King
Roman policier à personnage récurrent, éditions Carnot (2003).
4. L’Aéropostale : Mermoz toujours vivant
Livre d’art et d’histoire, éditions Tallandier-Historia (1999)
Nota : en tant que collaborateur de l’auteur Patrick Baudry

 

Rechercher :
Archives
<août 2019>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
2345678
Mensuel
août 2019 (18)
juillet 2019 (25)
juin 2019 (24)
mai 2019 (27)
avril 2019 (23)
mars 2019 (28)
février 2019 (28)
janvier 2019 (40)
décembre 2018 (39)
novembre 2018 (31)
octobre 2018 (38)
septembre 2018 (31)
août 2018 (24)
juillet 2018 (29)
juin 2018 (34)
mai 2018 (35)
avril 2018 (35)
mars 2018 (38)
février 2018 (34)
janvier 2018 (41)
décembre 2017 (35)
novembre 2017 (33)
octobre 2017 (41)
septembre 2017 (40)
août 2017 (42)
juillet 2017 (41)
juin 2017 (51)
mai 2017 (49)
avril 2017 (54)
mars 2017 (63)
février 2017 (57)
janvier 2017 (58)
décembre 2016 (59)
novembre 2016 (57)
octobre 2016 (52)
septembre 2016 (49)
août 2016 (48)
juillet 2016 (55)
juin 2016 (58)
mai 2016 (58)
avril 2016 (63)
mars 2016 (68)
février 2016 (61)
janvier 2016 (58)
décembre 2015 (63)
novembre 2015 (67)
octobre 2015 (65)
septembre 2015 (65)
août 2015 (55)
juillet 2015 (66)
juin 2015 (63)
mai 2015 (64)
avril 2015 (67)
mars 2015 (78)
février 2015 (61)
janvier 2015 (69)
décembre 2014 (74)
novembre 2014 (64)
octobre 2014 (74)
septembre 2014 (67)
août 2014 (65)
juillet 2014 (63)
juin 2014 (70)
mai 2014 (66)
avril 2014 (64)
mars 2014 (70)
février 2014 (69)
janvier 2014 (70)
décembre 2013 (71)
novembre 2013 (64)
octobre 2013 (73)
septembre 2013 (75)
août 2013 (63)
juillet 2013 (72)
juin 2013 (59)
mai 2013 (73)
avril 2013 (66)
mars 2013 (67)
février 2013 (71)
janvier 2013 (75)
décembre 2012 (1)
novembre 2012 (1)
mars 2012 (1)
janvier 2012 (2)

Go
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous