Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

EMPLOIS D'AVENIR : MODE D’EMPLOI POUR EMBAUCHER DANS LE SECTEUR MARCHAND

déc. 24

Rédigé par
mardi 24 décembre 2013  RssIcon

Avec plus de 120 000 jeunes qui sortent chaque année du système scolaire sans diplôme et près d'un jeune sur quatre au chômage, leur insertion professionnelle est un sujet majeur. Les emplois d'avenir, contrats aidés, ont été spécialement créés pour inciter les entreprises à proposer des solutions d'emploi aux jeunes pas ou peu qualifiés.

Quels employeurs et quels secteurs d’activité ?

Que vous soyez une association, une collectivité territoriale, un établissement public, une structure d’insertion par l’activité économique ou encore une entreprise privée exerçant dans un secteur reconnu au niveau régional comme créateur d’emploi d’utilité sociale, vous pouvez recruter un jeune dans le cadre du programme emplois d’avenir.

Tous les employeurs du secteur non-marchand ont la possibilité de proposer des offres d’emplois d’avenir. Par ailleurs, une ouverture des emplois d’avenir aux employeurs du secteur marchand est possible dès lors qu’ils appartiennent à des secteurs identifiés comme prioritaires par le préfet de région et qu’ils proposent une formation qualifiante et une insertion professionnelle durable.

J’ai le projet de recruter un jeune en emploi d’avenir, qui puis-je contacter ?

Le Pôle emploi, la mission locale, le Cap emploi (si vous souhaitez recruter un travailleur handicapé) ou encore les Direccte sont à votre disposition. Ces interlocuteurs vous guideront dans toutes vos démarches et vous aideront à construire une fiche de poste adaptée à l’emploi d’avenir.

Une fois le profil du poste établi, le service public de l’emploi vous mettra en contact avec des candidats. Un référent sera désigné pour vous accompagner ainsi que le jeune durant toute la période de l’emploi d’avenir.

Une jeune bénéficiaire d'un emploi d'avenir travaille dans les locaux du conseil général du Doubs avec sa tutrice. Photo : AFPphoto AFP

 

Quel doit être son profil ?

►Consulter l'article Jeunes : les étapes clés pour réussir un emploi d’avenir,

Quel type de contrat ?

Après avoir sélectionné le candidat, vous remplirez une demande d’aide d’emplois d’avenir et un document de suivi d’engagement, qui sera signé par vous, le service public de l’emploi et le jeune.

Il s’agit d’un CDI ou d’un CDD prioritairement à temps plein d’une durée de trois ans dans la plupart des cas.

Le contrat est conclu sous la forme :

Quel est le montant de l’aide versée par l’Etat ?

  • 75 % du Smic pour les structures du secteur non-marchand

  • 35 % du Smic pour les structures du secteur marchand

A noter : un taux intermédiaire de 47 % d’aide de l’Etat est appliqué aux entreprises d’insertion (EI) et aux groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) pour les emplois d’avenir conclus en contrats initiative emploi (CIE).

Simulation emploi à temps plein (secteur non-marchand)

Simulation emploi à temps plein (secteur marchand)

Rémunération brute mensuelle (Smic) au 01/11/12 : 1425 euros

Rémunération brute mensuelle (Smic) au 01/11/12 : 1425 euros

Montant de l'aide : 1070 euros

Montant de l'aide : 500 euros

Reste à payer pour l'employeur (hors cotisations) : 355 euros

Reste à payer pour l'employeur (hors cotisations) : 925 euros

Quels sont mes engagements en tant qu’employeur ?

Le rôle de l’employeur est avant tout d’offrir à un jeune l’opportunité d’accéder à un emploi
et de lui permettre de vivre une vraie première expérience professionnelle enrichissante et reconnue tout en lui donnant les moyens de se former.

La sélection des projets de recrutement d’emplois d’avenir repose sur différents critères :

  • votre capacité à encadrer et à accompagner un jeune inexpérimenté ;

  • votre engagement pour assurer la professionnalisation de la formation du jeune avec la mise en œuvre d’actions de formation.

Un tuteur, nommé au sein de l’entreprise, sera chargé d’accueillir, aider, informer et guider le jeune tout au long de l’exercice de son emploi. Il est désigné par l’employeur et son nom figure dès la convention avec le service public de l’emploi.

En savoir plus : Sur les missions du tuteur : Le guide de l’employeur page 13-14 , (Format pdf), sur le site des Emplois d’avenir.

Et après un emploi d’avenir ?

A l’issue de l’emploi d’avenir, vous pouvez pérenniser le poste occupé par le jeune et le recruter en contrat de droit commun. Dans l’année qui suit la fin de son emploi d’avenir vous êtes tenu de l'informer de tout emploi disponible et compatible avec sa qualification et ses compétences dans votre structure.

Rechercher :
Archives
<août 2019>
lun.mar.mer.jeu.ven.sam.dim.
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
2345678
Mensuel
août 2019 (18)
juillet 2019 (25)
juin 2019 (24)
mai 2019 (27)
avril 2019 (23)
mars 2019 (28)
février 2019 (28)
janvier 2019 (40)
décembre 2018 (39)
novembre 2018 (31)
octobre 2018 (38)
septembre 2018 (31)
août 2018 (24)
juillet 2018 (29)
juin 2018 (34)
mai 2018 (35)
avril 2018 (35)
mars 2018 (38)
février 2018 (34)
janvier 2018 (41)
décembre 2017 (35)
novembre 2017 (33)
octobre 2017 (41)
septembre 2017 (40)
août 2017 (42)
juillet 2017 (41)
juin 2017 (51)
mai 2017 (49)
avril 2017 (54)
mars 2017 (63)
février 2017 (57)
janvier 2017 (58)
décembre 2016 (59)
novembre 2016 (57)
octobre 2016 (52)
septembre 2016 (49)
août 2016 (48)
juillet 2016 (55)
juin 2016 (58)
mai 2016 (58)
avril 2016 (63)
mars 2016 (68)
février 2016 (61)
janvier 2016 (58)
décembre 2015 (63)
novembre 2015 (67)
octobre 2015 (65)
septembre 2015 (65)
août 2015 (55)
juillet 2015 (66)
juin 2015 (63)
mai 2015 (64)
avril 2015 (67)
mars 2015 (78)
février 2015 (61)
janvier 2015 (69)
décembre 2014 (74)
novembre 2014 (64)
octobre 2014 (74)
septembre 2014 (67)
août 2014 (65)
juillet 2014 (63)
juin 2014 (70)
mai 2014 (66)
avril 2014 (64)
mars 2014 (70)
février 2014 (69)
janvier 2014 (70)
décembre 2013 (71)
novembre 2013 (64)
octobre 2013 (73)
septembre 2013 (75)
août 2013 (63)
juillet 2013 (72)
juin 2013 (59)
mai 2013 (73)
avril 2013 (66)
mars 2013 (67)
février 2013 (71)
janvier 2013 (75)
décembre 2012 (1)
novembre 2012 (1)
mars 2012 (1)
janvier 2012 (2)

Go
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous