Accueil

Les brèves de Vivreaupays.pro

LA BELLE TRANSFORMATION DE MARSEILLAN

mai 10

Rédigé par
vendredi 10 mai 2013  RssIcon

Dés les beaux jours et la lumière revenue, nous prenons nos quartiers à Marseillan près de l’étang de Thau en Hérault.

Notre "pays" n'ayant pas d'accés à la mer, c’est le port d’attache de nombreux aveyronnais, lozériens, ou tarnais dés la belle saison, et nous croisons assez fréquemment des visages connus. Les prix y sont encore acceptables, l'ambiance est familiale, les commerces sont à des prix accessibles, et Séte et Agde sont à deux pas pour compléter les animations et les services.

Exit les camping cars et les voitures, place aux vélos et aux piétons.

La commune bénéficie du plan de préservation du lido qui relie Marseillan Plage à Séte. C’est un gigantesque plan d’un coût de 52 millions d’euros pour ce qui est une des plus belles plages d’Europe.

L’ancienne route menaçait de partir à la mer sous les coups de butoir des marées. Elle est maintenant en retrait le long de la voie de chemin de fer. Le cordon dunaire est petit à petit reconstitué, des aires de stationnement, et des pistes cyclables sont créées.

Celles-ci sont sans côte bien sur et très agréables à pied ou à vélo. Elles font le tour de l’étang de Thau, en passant par Mèze, Bouzigues et Séte. Des boudins atténuateurs de houle vont également être posés en mer pour préserver les plages de l’amplitude des marées.

La commune de Marseillan a poursuivi cette action de rénovation en réhabilitant complètement son « avenue de la Méditerranée » voie centrale du bourg. Là aussi place aux piétons, aux vélos et aux commerces qui ont pratiquement gagné 30 % en terrasse. Les voitures doivent utiliser les parkings  prévus ou les rues adjacentes. Des bornes wifi ont même été implantées.