Accueil

BIARS SUR CERE - QUERCY (46)

PIERROT GOURMAND

C'est à 3 kilomètres de Biars, sur la commune voisine d'Altillac, mais en Corrèze, qu'est implantée l'usine Pierrot Gourmand.

Andros a racheté le confiseur à la fin des années 1970, alors que l'activité avait cessé. Déménagée de l'ancienne usine d'Andros à Biars où elle était trop à l'étroit, elle a changé de département en 1990. Au grand dam des élus lotois.

Aujourd'hui, l'entreprise fabrique 13 000 tonnes de bonbons par an et progresse de 10 % chaque année. Si des géants comme Haribo pèsent facilement 25 fois plus que cette enseigne vieille de plus d'un siècle, Pierrot Gourmand fraye sans complexe au milieu des gros poissons.

Bonbons gélifiés, réglisses et sucettes constituent l'essentiel de l'activité. Les clients ? Yves Rocher qui commercialise des bonbons adoucissants pour la gorge à l'acérola, Ikea, ou encore Casino et Carrefour qui vendent les douceurs d'Altillac sous leur propre marque de distributeur.

Pierrot Gourmand est aussi le confiseur qui a décroché un contrat avec les restaurants Mac Do. L'entreprise locale n'a pas peur des grands écarts et il n'est pas rare de voir un rabbin ou le délégué de la Grande Mosquée de Lyon sortir des locaux.

« Nous fabriquons en effet des bonbons halal et kasher » explique le directeur, Jean Bolopion.

Pierrot Gourmand profite de la trève des confiseurs pour effectuer un nettoyage complet des machines. Elles sont pourtant d'une propreté irréprochable, normes d'hygiène et standards de qualité drastiques obligent.

LA DEPECHE DU MIDI

Voir aussi le livre d'Agnés Besson qui lui est consacré :

Résumé :

Une sucette au caramel chipée en douce sur le buste en porcelaine de Pierrot Gourmand, la monnaie du pain gardée jour après jour pour pouvoir s'offrir des friandises... Quel enfant n'a pas conservé dans un coin de sa mémoire un instant de gourmandise enchantée ? Pierrot Gourmand, c'est cela et bien plus encore.

C'est d'abord, à la fin du XIXe siècle, le triomphe du bonbon sous toutes ses facettes : clair, poudré, acidulé, satiné, fourré, feuilleté ; des berlingots, des gommes, des pastilles et des bouchées qui portent des noms comme Cléo, Riviéra, Monte-Carlo, Mistral ou Maliko. C'est en 1924 la fabuleuse invention de la sucette avec, ses dizaines de goûts aux fruits, au cola et, bien sûr, son insurpassable caramel au lait.

C'est l'intuition géniale de la puissance de la publicité et toutes les différentes déclinaisons du personnage de Pierrot signées par les plus grands dessinateurs du siècle. Aucun livre n'avait, jusqu'à présent, été consacré à l'une des gourmandises préférées des Français.

Connaisseurs, amateurs et gourmets trouveront, dans cet album abondamment illustré, une savoureuse histoire des bonbons et de la confiserie, ainsi que de nombreux témoignages sucrés et hauts en couleur d'un siècle de création : papillotes, enveloppes, présentoirs, publicités, sans oublier, bien entendu, les bustes du Pierrot qui ont accompagné le XXe siècle et continuent de nous sourire, entre nostalgie et modernité.

  • Auteur : Agnès Besson
  • Editeur : Le Cherche Midi
  • Parution : 18/06/2002
  • Nombre de pages : 126
  • Dimensions : 26.50 x 25.00 x 1.70

 


 

Infos :
PIERROT GOURMAND
GER'SON
46 BIARS SUR CERE
Rechercher :
Compte Twitter
Toutes les brèves
Zoom sur...
Zoom sur...
Contactez-nous